Incitez vos salariés à pratiquer la marche à pied !

Marcher plus, ça fait du bien et c’est facile au quotidien !

Comme vous le savez certainement, il est recommandé de pratiquer au minimum ½ heure d’activité physique par jour. Oui, mais comment trouver quotidiennement un créneau disponible dans un planning déjà bien rempli, conciliant vie professionnelle, contraintes domestiques, vie sociale et temps de sommeil indispensables ?

C’est simple : rien ne sert d’en rajouter, il faut s’organiser différemment ! Et pour cela, il est temps de réhabiliter une activité millénaire essentielle à l’Homme et négligée de nos jours : la marche à pied.

Ainsi, dans les années 1950, un français pouvait parcourir quotidiennement en moyenne 7 km à pied (environ une heure et quart). 60 ans plus tard, entre un travail souvent sédentaire, l’usage de la voiture ou des transports en commun et le recours grandissant à l’internet, il effectue à peine 300 mètres.

Pourtant la marche à pied est une activité physique douce, praticable par tous et dont les bienfaits sont innombrables.

 

Pourquoi inciter vos salariés à marcher plus ?

Tout d’abord, marcher permet de mobiliser tout notre corps et de diminuer « les compressions sur les muscles fessiers et les hanches ainsi que les pathologies et désordres posturaux (dos tassé, tête basse, yeux vrillés) induits depuis 30 ans par la position assise prolongée au travail et la fréquence d’usage des outils numériques » note Jacques-Alain Lachant, ostéopathe. C’est une activité sensible, qui mobilise aussi les sens : la vue, l’ouïe, l’odorat, le toucher.

La marche à pied agit comme un antidépresseur naturel : la synthèse des essais cliniques opérée par Ann et Roma Robertson à l’Université de Stirling (Ecosse) montre que cinq balades par semaine d’au moins 30 minutes enrayent les pensées négatives et la rumination mentale.

En permettant à celui ou celle qui la pratique de se réapproprier son environnement et de ralentir le temps, la marche favorise la méditation ou la rêverie, la divagation ou les retrouvailles avec soi-même et par-là même la créativité et l’imagination.

Enfin, elle permet de pratiquer une activité au grand air, de redécouvrir la nature ou le patrimoine qui nous entoure, et de partager un moment de convivialité quand elle est pratiquée à plusieurs.

Les pouvoirs publics et municipalités ne s’y sont pas trompés, qui favorisent de plus en plus la mise en place d’une politique en faveur des piétons dans les réflexions sur l’aménagement du territoire.

Il devient ainsi de plus en plus facile de réintégrer la marche à pied dans notre quotidien.

 

Mais comment marcher plus avec un travail sédentaire ?

Pour marcher davantage, il suffit par exemple de s’arrêter une station de bus ou de métro avant l’arrêt habituel sur le chemin du travail ou d’amener les enfants à l’école à pied.

Ou dans la journée, de privilégier les escaliers plutôt que l’ascenseur, d’aller voir directement le collègue auquel on voulait envoyer un mail, ou encore de se lever cinq minutes par heure de sa chaise de bureau.

Et de profiter de la pause déjeuner pour faire une petite escapade en ville et découvrir le quartier.

L’entreprise peut aussi aider ses salariés à initier une telle démarche. D’abord en les sensibilisant sur les bienfaits de la marche. Car, comme l’indique Jean-François Toussaint, directeur de l’institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport, « si l’on augmente, chaque jour, son temps de marche de trente à soixante minutes, on gagne deux à trois ans d’espérance de vie et on réduit de 40 % les risques de maladies cardiovasculaires et de cancer ».

Ensuite, en incitant les salariés à changer leurs habitudes : par des messages diffusés au sein de l’entreprise, par des formations pour favoriser de nouvelles pratiques privilégiant la marche et habituer les salariés à utiliser le podomètre disponible sur l’application santé de leur téléphone portable, par l’organisation de challenges par équipe pour faire le plus de pas possible dans la journée, etc.

Les possibilités sont multiples, tant la marche est une activité naturelle pour les bipèdes que nous sommes, que nous avons besoin de nous réapproprier.

 

Un spécialiste en prévention santé peut vous accompagner.

Pour qu’une telle démarche puisse porter ses fruits au sein de l’entreprise, il importe de faire au préalable un état des lieux des habitudes des salariés et d’inscrire les actions de sensibilisation dans la durée.

C’est l’approche qu’a choisi Vital Campus : établir un baromètre santé des salariés sur la base de bilans en ligne individuels et confidentiels, puis proposer des ateliers en présentiel et des ressources multiples accessibles par tous les salariés au travers d’une plateforme en ligne : fiches pratiques, quizz, vidéos,…

Nous joindre !

Nous ne sommes pas présents pour le moment, mais envoyez nous un mail et nous reviendrons vers vous rapidement

photo montrant un petit déjeuner équilibré